Sadio Mané au Sommet de la Jeunesse à l’ONU: « L’intelligence artificielle, levier de développement en Afrique… »

0 213

L’international sénégalais, Sadio Mané, a participé mercredi, au sommet de la Jeunesse des Nations Unies 2024 Session Afrique sur le thème: « Les jeunes façonnent des solutions durables et innovantes ». Dans son discours, l’attaquant de l’équipe nationale du Sénégal dit être optimiste sur le « développement de l’Afrique que nous voulons ».

 

 

L’intelligence artificielle comme levier de développement !

 

« L’intelligence artificielle pour accélérer la réalisation des objectifs de développement durable en Afrique est un sujet extrêmement actuel, comme nous le savons tous, la transformation structurelle de l’Afrique est en cours pour parvenir au développement durable et à une paix durable dans le cadre du lien entre paix, sécurité et développement », a déclaré Sadio Mané.

Avec plus de 200 millions d’habitants âgés de 15 à 24 ans, dit-il, l’Afrique est composée de la plus forte population de jeunes dans le monde. « En 2050, la population africaine devrait atteindre 2,5 milliards ».

Selon lui, cela suggère clairement une « augmentation importante des défis en termes de nourriture suffisante, d’eau potable et d’assainissement, de services sociaux, mais aussi d’augmentation de la demande d’emplois. Cette augmentation de la population présente également des opportunités nouvelles et émergentes telles que les progrès en matière de science, de technologie et d’innovation, y compris les technologies d’intelligence artificielle ».

Pour exploiter l’intelligence artificielle au service du développement durable, le champion d’Afrique 2021 souligne qu’il est impératif de « mettre fortement l’accent sur une éducation de qualité, abordable et accessible, en mettant fortement l’accent sur les STEM (science, technologie et innovation). Il est alarmant de constater que 44 pour cent des 244 millions de personnes non scolarisées vivent en Afrique. 90 pour cent de ceux qui peuvent aller à l’école n’ont pas accès à Internet. Ces chiffres sont inacceptables ».

 

« Déposer les armes en Afrique et promouvoir la paix… »

 

Pour que l’intelligence artificielle ait un impact significatif sur le développement durable et la paix durable en Afrique, poursuit-il, « une masse critique de la population africaine doit savoir comment utiliser et déployer les technologies artificielles d’une manière sûre qui ne viole pas leur sécurité et être utilisée de manière en tandem avec le développement durable et la paix durable en Afrique ».

Pour parvenir à un développement durable et à une paix durable grâce à l’IA, Sadio Mané indique que nous « devons établir les bases et investir dans une éducation de qualité et des infrastructures numériques ».

Dans son discours, l’attaquant d’Al-Nassr souligne « l’importance cruciale d’une population en bonne santé pour parvenir au développement durable en Afrique ».
« Nos systèmes de santé doivent être prêts à soutenir cette transformation », a-t-il dit.

Pour Mané, l’Afrique est loin d’être sur la bonne voie pour réaliser son propre plan de développement « l’Afrique que nous voulons », tel que résumé dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Il est vrai que le monde entier est loin d’être sur la bonne voie pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies auxquels tous les pays du monde se sont engagés.

« Je ne me demande pas ce que l’Afrique peut faire pour moi, je me demande plutôt que puis-je faire pour l’Afrique, chacun d’entre nous ici devrait faire de même, ce faisant, nous pouvons réaliser l’Afrique que nous voulons, comme le résume l’Agenda 2030 pour le développement durable et les Objectifs de développement durable ainsi que l’Agenda 2063 de l’Union africaine », a fait savoir l’international sénégalais.

Sadio Mané appelle à faire taire les armes en Afrique comme moyen de parvenir à un développement durable et à une paix durable en Afrique.