Victime d’un accident: Sidiki Diabaté parle de son doigt coupé (Vidéo)

0 109

Dans une interview captivante avec le média Brut, Sidiki Diabaté, le virtuose de la musique malienne, a ouvert son cœur sur un épisode de sa vie qui aurait pu mettre fin à sa carrière naissante. Il a partagé les détails poignants de l’accident qui lui a coûté son auriculaire, et comment, contre toute attente, il a transformé ce handicap en une force musicale exceptionnelle.

 

Lorsqu’il était enfant, un accident aurait pu priver Sidiki de son rêve musical. L’auriculaire perdu aurait dû être un obstacle insurmontable pour jouer certains accords, surtout au piano, son instrument de prédilection. Cependant, avec le soutien inébranlable de son père, Sidiki a transformé ce défi en opportunité.

À l’Institut National des Arts, où il aspirait à apprendre le piano, on lui a dit que son accident l’empêcherait de devenir pianiste. C’est là que l’amour et le soutien de son père sont entrés en scène. Un clavier casino a été le moyen par lequel Sidiki a décidé de surmonter les pronostics pessimistes.

Son père, véritable pilier, lui a offert ce piano en lui disant : « Laisse tout le monde. Concentre-toi et compte sur Dieu. » Une prophétie qui s’est réalisée, car Sidiki Diabaté est aujourd’hui reconnu comme l’un des plus grands musiciens du Mali. Maître de la Kora, du piano, et de la guitare, il a transformé son handicap en une mélodie exceptionnelle, prouvant que la musique transcende les limites physiques.

L’histoire émouvante de Sidiki Diabaté est un hymne à la persévérance et à la passion qui défient toutes les adversités. Regardez la vidéo pour découvrir la symphonie inattendue qu’il a créée avec son talent exceptionnel.