Veillée pacifique à Mermoz: Un enseignant défie les gendarmes près de chez Macky Sall

0 200

La veillée pacifique, la nuit dernière, tenue à la cité des enseignants à Mermoz, à quelques encablures de chez Macky Sall, a été émaillée d’un incident entre gendarmes et enseignants. 

 

« Revenez avec vos grenades lacrymogènes ! Vous allez nous trouver ici. Nous ne bougerons d’un iota », balance un enseignant, au bout des nerfs, ne tolérant pas la présence d’un capitaine de la gendarmerie et de son second à la cité des enseignants.

« Je pars mettre un short et je reviens. Il faut que les gendarmes arrêtent. Nous n’avons pas peur de vous », ajoute-t-il,

Les gendarmes provoqués, affirment être venus s’enquérir de l’objet de ce rassemblement afin de rendre compte à la hiérarchie.

Ainsi, les hommes en uniforme ont été briefés de l’objet de la rencontre, notamment un rassemblement d’enseignants qui discutent de la situation du pays et des universités du Sénégal. Suffisant pour qu’ils reviennent à leurs positions initiales.

La communication faite autour de cette veillée, dit-on, laissait penser à un rassemblement politique. C’est pourquoi ce dimanche, la cité des enseignants où se déroulait ladite rencontre, et autres points stratégiques du quartier Mermoz, ont été pris d’assaut par les forces de l’ordre.