Secteur Primaire: La grève de l’Intersyndicale ajournée à cause de la campagne électorale

0 371
Compte tenu de la campagne électorale, l’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire a décidé de surseoir à son plan d’actions. En effet, l’entité avait voulu aller en grève générale pour 72 heures renouvelables à compter du mardi 12 Mars sur toute l’étendue du territoire. L’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire avait décidé de tenir une assemblée générale ce lundi 11 mars 2024 pour informer la base du plan d’actions qu’elle compte dérouler. Ainsi, après concertation des leaders, ils ont tenu compte de la période électorale. 

 

En effet, disent-ils « au-delà de notre statut de syndicat qui est de défendre les intérêts matériels et moraux des travailleurs, nous sommes avant tout d’abord des citoyens et électeurs, et nous participerons à cette élection présidentielle ». L’intersyndical estime que décréter une grève générale dans ce contexte entraînera de lourdes conséquences pour les usagers. « C’est pourquoi, nous avons décidé d’observer une pause jusqu’au lendemain de la désignation du prochain Président de la République ».
D’ailleurs l’intersyndical va rencontrer les candidats à l’élection présidentielle pour leur faire part de leurs préoccupations pour qu’ils prennent des engagements sincères. Toutefois, il prévient le prochain président qui sera élu qu’il n’aura pas de temps de grâce car le secteur primaire entend continuer le combat, et sa revendication se trouvera sur sa table une fois sa prise de fonction à la magistrature suprême. Il faut noter que les revendications tournent autour de la concrétisation du fonds commun du secteur primaire à travers le protocole d’accord signé le 1 décembre 2022 et l’attribution de l’indemnité de logement inscrite dans la plateforme revendicative de l’intersyndicale depuis 2023.