Scrutin présidentiel: Les Imams et prédicateurs du Sénégal contre toute idée de report

0 215

Dans une déclaration publiée le 2 février 2024 à Dakar, la Ligue des Imams et Prédicateurs du Sénégal (LIPS) a exprimé sa préoccupation face à la crise de confiance qui s’installe dans le pays, notamment en ce qui concerne les discussions autour de la mise en place d’une commission d’enquête sur la corruption présumée de juges du Conseil Constitutionnel et les rumeurs de report des élections présidentielles.

 

 

La LIPS suit attentivement le débat sur la situation nationale et exhorte le Président Macky Sall à évaluer la situation avec sérieux pour éviter toute décision susceptible de plonger le Sénégal dans l’instabilité. La Ligue souligne l’importance de la tenue d’élections libres et transparentes, en rappelant l’engagement du Président Sall de ne pas se présenter aux élections du 25 février prochain et l’absence de menaces graves pesant sur les institutions, la Nation ou l’intégrité du territoire sénégalais.

À quelques heures du début de la campagne présidentielle, la Ligue considère que toute tentative de report des élections comporterait des risques inutiles, étant donné la stabilité du pays. La LIPS appelle toutes les voix influentes du pays à soutenir cet appel à l’action et à encourager le Président Sall à prendre ses responsabilités pour garantir une transition pacifique et maintenir le Sénégal comme un havre de paix et de stabilité.