Scrutin présidentiel: La coalition « Diomaye Président » exige la libération de son candidat

0 235

Dans la série de libération de prisonniers politiques, Bassirou Diomaye Faye et Ousmane Sonko manquent toujours à l’appel. De fausses alertes ont été données durant toute cette semaine sur leur élargissement. Ainsi dans un communiqué qui date de ce jour, la Coalition Diomaye Président demande et exige la libération de Diomaye, ceci en vu de respecter le principe constitutionnel. 

 

 

« Tous les candidats doivent être soumis au principe constitutionnel de l’égalité de traitement. C’est pourquoi, la libération sans délai du candidat Bassirou Diomaye Diakhar FAYE est une exigence populaire et respectueuse de la Constitution », ont fait savoir ses partisans. Par poursuivent-ils, « elle (libération de Diomaye) ouvre par la même occasion la nécessité de libérer urgemment le Président Ousmane Sonko, leader de l’opposition ». La coalition par la même occasion se félicite de la libération des détenus politiques. « La coalition Diomaye Président demande que tous les prisonniers politiques encore injustement incarcérés soient immédiatement libérés », ont-ils informé.

Par ailleurs, les partisans de Diomaye Président sont déterminés à faire respecter le calendrier électoral. Dans ledit communiqué, leur coalition se rapportant sur le considérant 14 du Conseil constitutionnel exige la tenue du scrutin  avant la fin de la durée du mandat du président Macky Sall. Car le Conseil constitutionnel déclare, dans le considérant 14 de la décision, que « la date de l’élection ne peut être reportée au-delà de la durée du mandat ». Par conséquent, indique la coalition, « l’élection présidentielle doit se tenir impérativement avant l’expiration du mandat du Président de la république (le 2 avril) afin que le peuple sénégalais puisse s’exprimer en toute souveraineté ».

Dans un contexte chamboulé par le report de l’élection survenu le 3 février 2023, les sympathisants et partisans de Diomaye Faye souhaitent la transparence dans le processus électorale. C’est pourquoi fait toujours savoir le communiqué, « la Coalition Diomaye Président urge tous les candidats et la société civile a une plus grande transparence du processus électoral. À cet effet, elle prône une vérification accrue du fichier électoral et des mécanismes de surveillance et de supervision du vote ».

Ils ont également salué la décision courageuse du Conseil constitutionnel tout en s’inclinant devant la mémoire des trois personnes mortes durant les manifestations. « La coalition Diomaye Président s’associe à la peine et à la douleur que vivent tous nos compatriotes. Nous présentons nos condoléances attristées au peuple sénégalais », ont-ils dit en substance.