Sabotage du rassemblement du FDR/Fippu: Des poursuites judiciaires annoncées par le FDD

0 227

Le Front de Défense et de Résistance (FDR/Fippu) qui regroupe différentes entités politiques et de la société civile dont « Aar Sunu Élection », FC25, F24 et FDD ont organisé une manifestation, ce samedi, au terrain des HLM Grand Yoff pour réclamer la tenue de l’élection présidentielle avant le 2 avril. Lors du rassemblement, une violente altercation a éclaté entre les partisans de Sonko et ceux de Khalifa Sall. Le Front pour la Défense de la Démocratie (FDD) menace de porter plainte contre des personnes bien identifiées.

 

 

Le Front, qui protestait contre le report de l’élection présidentielle et la manipulation de la Constitution, annonce son intention de porter plainte via un communiqué. « La solidarité entre citoyens engagés, soucieux de justice et préoccupés par l’avenir de la Nation, était à son comble. Alors que d’anciens otages du régime de Macky Sall sympathisaient avec des candidats à l’élection présidentielle annulée, des individus armés de machettes et de gaz lacrymogène ont infiltré la foule pour tenter de saboter la manifestation », lit-on dans communiqué, rendu public.

« Le FDD condamne vigoureusement ces attaques physiques, notamment contre certains de ses membres, ainsi que cette tentative de sabotage orchestrée par des individus identifiés. Nous souhaitons un prompt rétablissement à tous les blessés. Le FDD engagera des poursuites judiciaires contre les responsables de cette tentative de sabotage préméditée, qui ne nous détournera pas de notre lutte », indique le texte.