Robert Bourgi: « Macky Sall pourrait s’adresser à la Nation pour annoncer son départ le 2 avril… »

0 219

L’avocat et conseiller politique, Robert Bourgi, a régi par rapport à l’actualité politique sénégalaise, en particulier concernant l’élection présidentielle à venir et les décisions du conseil constitutionnel y afférentes. Connu pour ses échanges fréquents avec Macky Sall, il a exprimé son interprétation des évènements politiques actuels et des implications potentielles pour l’avenir du Sénégal.

 

 

Robert Bourgi a souligné un point crucial lié à la fin du mandat présidentiel actuel, qui, conformément à la constitution, doit se terminer le 2 avril 2024. Il a évoqué la possibilité que le président Macky Sall respecte cette échéance constitutionnelle en quittant son poste, même en l’absence d’une date fixée pour l’élection présidentielle ou si celle-ci n’a pas encore eu lieu : « Il s’en ira, quand bien même la date de l’élection ne serait pas arrêtée et que la présidentielle n’ait pas lieu, Je ne serais pas étonné qu’il s’adresse à la Nation pour lui annoncer son irrévocable départ du pouvoir le 2 avril au terme de son mandat. Il n’aura fait que respecter à la lettre le texte constitutionnel», déclare Me Bourgi.

L’avocat a également fait remarquer que le Conseil constitutionnel a déjà exercé son autorité en prenant des décisions importantes, montrant ainsi que la responsabilité de l’organisation de l’élection présidentielle incombe désormais au pouvoir exécutif et à l’administration.