Promesse non tenue: Les Championnes d’Afrique de Basket 2015, n’ont toujours pas reçu leurs logements

0 274

Après leur sacre en 2015 à Yaoundé, Macky Sall avait promis à chaque joueuse un logement dans le nouveau Pôle urbain de Diamniadio. Près de 10 ans après, les Lionnes attendent toujours les clés de leurs appartements.

 

 

Parmi les récipiendaires, on peut citer Fatou Dieng, Mame Diodio Diouf, Oumoul Khaïry Thiam, Ndèye Sène, Sabel Tening Diatta, Astou Traoré, Mame Mary Sy, Binta Diouf, Oumou Kalsoum Touré, Ramata Daou, Maïmouna Diarra et la capitaine Aya Traoré. En plus des membres des staffs médical et technique dont l’ex-coach Tapha Gaye.

Depuis, renseigne le journal Le Quotidien, les promesses d’une date de livraison des logements n’ont pas manqué. A l’époque, ministre des Sports, Matar Ba avait clairement indiqué que la nouvelle Cité des Lionnes du basket allait être livrée en octobre 2016.

« En charge de la livraison des logements, les nombreuses tentatives pour entrer en contact avec l’entreprise Getran Immo, basée sur la route des Almadies, sont restées vaines. Cette société gère pourtant un important projet immobilier avec des appartements de grand standing, des plateaux de bureaux modulables, des salles de sports, des centres de loisirs, des lieux de culte, des logements économiques. Même son de cloche du côté du ministère des Sports où on ne semble plus au courant de l’évolution du dossier, après le départ de Matar Ba. La réponse est quasi identique du côté de la Sogip (Société de gestion des infrastructures publiques dans les pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose) ». lit-on dans le Quotidien.

Pourtant, dans sa livraison du 19 février 2020, Le Quotidien avait déjà eu à poser le problème. Mais en vain.

Comme raison évoquée par certaines sources à l’époque, pour expliquer le retard dans la livraison des logements, un « problème d’assainissement dans la zone » a été avancé. Un vrai cas qui indispose les riverains de la zone à l’image de certains édifices comme le Palais des Sports, Dakar Arena, le Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad) et aussi la Sphère ministérielle.