Présidentielle 2024: « AAR Sunu Élection » décrète ce mardi, une journée « Villes mortes » pour exiger une date

0 249

La journée du mardi 27 février au Sénégal est marquée par une paralysie de plusieurs secteurs du pays, en réponse à l’appel de « Aar Sunu élection » pour une journée villes mortes et une grève générale.

 

Cette mobilisation vise à exiger du président de la République qu’il prenne toutes les dispositions nécessaires pour fixer la date et organiser l’élection présidentielle de 2024 avant le 2 avril, date de la fin de son mandat.

Les organisations membres de la plateforme « Aar Sunu élection » critiquent la décision du président d’opter pour un dialogue national afin de fixer la date de l’élection présidentielle, estimant qu’il s’agit d’un report injustifié et d’une tentative de contourner la volonté du Conseil constitutionnel.

Cette mobilisation entraîne des dysfonctionnements dans plusieurs secteurs, avec des services minimums dans les hôpitaux, des perturbations dans les écoles, et des impacts sur le secteur des télécommunications.