Mission d’observation de l’UE: Malin Björk plaide pour une campagne égalitaire des candidats

0 190

La cheffe de la mission d’observation de l’Union européenne du processus électoral au Sénégal, Malin Björk, faisait part de la volonté de rencontrer l’ensemble des candidats à la Présidentielle du 25 février prochain. Une démarche qui, selon elle, entre dans les « modalités d’observation » de la mission. Pour la première fois, le Sénégal compte un candidat qui risque de passer sa campagne en détention.

 

Devant rencontrer tous les candidats, la mission européenne est donc en train de faire les démarches nécessaires pour rencontrer Bassirou Diomaye Faye.
A ce propos, « la demande sera déposée ce vendredi au greffe », informe Mme Björk. La cheffe de mission n’a pas manqué de souligner l’importance que les candidats puissent battre campagne à égalité.
Toutefois, elle précise qu’il « appartient aux autorités sénégalaises d’étudier comment et dans quelles mesures un candidat en détention peut faire campagne ».
 
Ce vendredi 2 février a été lancé le déploiement de 32 missionnaires de l’Union européenne. Ces observateurs iront en binôme dans toutes les 14 régions du Sénégal.
« C’est une partie extrêmement importante de la méthodologie de la mission d’observation. Ils suivront tout le processus, de la période préélectorale à la postélectorale, en passant par le jour du scrutin et la compilation des résultats. Leur travail consiste à rendre compte de ce qui se passe sur le terrain », a expliqué Malin Björk.