Listes électorales: Ce qui se trame à la Cour suprême, derrière la réintégration de Sonko

0 61
La Cour suprême a cassé la décision du tribunal de Ziguinchor réintégrant Ousmane Sonko dans les listes électorales. Mais elle a renvoyé le dossier devant le tribunal de grande instance de Dakar. Seulement, depuis que le verdict est tombé vendredi dernier, l’arrêt n’est pas disponible. Ce qui bloque la procédure devant aboutir à la réintégration du président de Pastef.
Les choses devraient donc s’emballer, selon le journal Les Échos. « L’arrêt a un peu trainé au niveau de la Cour suprême du fait de l’absence du premier président, révèle le journal. Mais il est déjà signé et se trouve au niveau de l’administrateur des greffes de la haute juridiction ».La même source indique que ce dernier est chargé de signifier la décision aux parties avant de la transmettre au greffe du tribunal de grande instance de Dakar. « C’est dire que dans quelques jours, le débat va être relancé devant la juridiction qui vient d’hériter de l’affaire », annonce Les Échos.