Inondations et insécurité: Les riverains de Castors et Cité des Eaux crient leur ras-le-bol

0 310

A l’instar de beaucoup de quartiers de Dakar et certaines localités dans les régions du Sénégal, les populations de la commune de Castors-Dieuppeul-Derklé et Cités sont actuellement confrontées à d’énormes difficultés liées à la forte pluviométrie enregistrée ce dimanche 7 juillet. Des désagréments structurels qui ont amené l’Association ARCC à monter au créneau pour dénoncer et alerter les nouvelles autorités du pays. 

 

Après avoir longtemps tiré la sonnette d’alarme, L’Association des Résidents de Castors, Dieuppeul, Derklé et Cités qui défend les intérêts des administrés de la commune interpelle le gouvernement afin qu’une solution durable puisse être trouvée. À noter que les défis liés à l’environnement, surtout au cadre de vie des populations restent toujours une équation insoluble dans cette commune.

« Les riverains restent prisonniers des inondations dans notre commune du fait du laxisme de l’Office national de l’assainissement et de ses sous-traitants » a pesté le président de l’ARCC.

En effet, il suffit de faire un tour à Castors et à la Cité des Eaux pour constater de visu les maisons envahies par les eaux de pluie, l’impraticabilité des routes et la saleté provenant du marché Castors, charriée par les eaux.

Il s’y ajoute les problèmes d’insécurité inhérents à cette situation qui, selon les militants de l’ARCC « favorise les agressions dans la commune qui abrite le parc Nadio du marché Castors, devenu le refuge de grands malfaiteurs ».