En prison depuis 10 mois: Une demande de liberté d’office introduite pour Cheikh Oumar Diagne et Karim Krum Xax

0 128

La Chambre d’accusation est saisie d’une autre demande de liberté d’office en faveur de Cheikh Oumar Diagne et d’Abdou Karim Guèye. Leurs avocats ont déposé cette nouvelle requête, suite à des sollicitations de liberté provisoire non abouties.

 

Le contexte judiciaire se complique après que des requêtes déclarées « irrecevables » ont donné lieu à un appel, resté lui aussi sans réponse dans le délai légal d’un (1) mois. Un pénaliste explique que l’absence de décision sous un mois devrait normalement conduire à la libération d’office des inculpés.

Les deux hommes, en détention depuis dix (10) mois sans interruption, sont accusés notamment d’appel à l’insurrection et atteinte à la sûreté de l’État. Cheikh Oumar Diagne, incarcéré à Cap Manuel, est à sa troisième incarcération en un an. Abdou Karim Guèye, quant à lui, est retenu à Sébikotane après un bref passage à la prison de Rebeuss. Cette situation suscite des interrogations sur le respect des délais légaux et le fonctionnement de la justice.