Effondrement de l’immeuble à Khar Yalla: 4 personnes arrêtées dont le propriétaire

0 204

L’enquête ouverte par le commissaire de Grand-Yoff suite à l’effondrement d’un immeuble R+3 au quartier Khar Yallah avance à grands pas. Le dernier bilan fait état de 7 morts et 12 blessés. Libération annonce quatre (4) arrestations. Il s’agit de B. Diagne, le propriétaire de l’immeuble, qui a été placé en garde à vue avant hier jeudi. F. Sarr, responsable à l’agence immobilière Hortala en charge de la gestion de l’immeuble, a été aussi arrêté avant l’interpellation du chef Macon I. Cissokho, le même jour. 

L’architecte du chantier de réfection de l’immeuble, I. Sène, quatrième mis en cause, a été arrêté vendredi. D’après les informations du journal, ils  sont tous poursuivis pour « homicides involontaires, mise en danger de la vie d’autrui et construction sans autorisation administration ».

L’effondrement s’est produit dans la soirée du lundi 29 janvier. Des témoins racontent que la tragédie a eu lieu à la fin du match en huitième de finale remporté aux tirs au but par la Côte d’Ivoire aux dépens du Sénégal.

L’immeuble faisait partie des 43 bâtiments menaçant ruine répertoriés dans le quartier. Une alerte qui n’a pas été suivi d’effet. Pire, le propriétaire de l’immeuble, qui avait demandé aux locataires de sortir, n’a pas attendu que ces derniers plient bagages pour entamer des travaux de réhabilitation sur le site. Ce qui a eu comme conséquence de rendre le bâtiment plus vulnérable, pointe Libération.