Diamagiène-Open press de Siteu: En cavale depuis mai 2022, en déclarant en Douanes arrêté

0 48

Fallou Guèye, déclarant en Douanes, a été condamné ce mardi à six mois de prison ferme. Le tribunal des flagrants délits de Pikine-Guédiawaye l’a reconnu coupable de détention, pour usage, de chanvre indien et d’arme sans autorisation.

 

Fallou Guèye alias «Fallou Fouta» était également poursuivi pour vol en réunion. Il était accusé de faire partie du gang qui, en mai 2022, avait volé 3,9 millions de francs CFA chez un certain Modou Ndiaye à Diamaguène. Quelques-uns des auteurs du forfait ont été arrêtés et condamnés à trois ans ferme.

Fallou Guèye avait pris la fuite. Jusqu’au 14 novembre. Alors qu’il garait sa moto à la station-service de Diamaguène pour assister à l’Open-presse du lutteur Siteu, en prélude de son combat (perdu) contre Lac de Guiers 2, le déclarant en Douanes est arrêté et menotté par les policiers qui étaient à ses trousses depuis plus d’un an.

Au terme d’une fouille corporelle et de sa moto, les enquêteurs saisissent sept cornets de chanvre indien et un rostre d’espadon souvent utilisé comme arme blanche.

À la barre, Fallou Guèye a contesté les accusations, balayant les conclusions de l’enquête préliminaire. D’après L’Observateur, qui a assisté au procès, le mis en cause a assuré, à propos du chef de vol en réunion, que le jour des faits il se trouvait à Touba. De plus, a-t-il juré, il n’est pas surnommé «Fallou Fouta». Le journal rapporte que le juge a balayé cette affirmation, en rappelant au prévenu que des conversations recueillies de son téléphone portable révèlent qu’il porte bien ce surnom.

Relaxé du délit de vol en réunion, le déclarant en Douanes a été en revanche condamné à six mois ferme pour détention, pour usage, de chanvre indien.