Devant une délégation de la CEDEAO: Mimi Touré plaide la participation de Sonko à la présidentielle

0 48

Aminata Touré dit avoir exposé ses doléances à une délégation de la Cedeao, venue s’enquérir ce vendredi, de la situation politique à moins de 3 mois de l’élection présidentielle 2024.

 

L’ancien numéro 2 du régime de Macky Sall, devenue farouche opposante, a fait état de ses préoccupations.

« Je leur ai exposé les régressions démocratiques que nous vivons actuellement avec l’emprisonnement injuste de Ousmane Sonko et de plus de 2500 jeunes, le harcèlement des journalistes, l’indifférence du gouvernement en campagne déguisée face aux nombreux problèmes des Sénégalais y compris le drame de l’immigration clandestine », a déclaré Aminata Touré, candidate à l’élection présidentielle 2024.

L’ancienne Première ministre n’a pas manqué d’attirer l’attention de la délégation de la Cedeao sur l’opposant emprisonné, candidat sérieux à l’élection présidentielle de 2024.

« Je leur ai fortement recommandé de demander directement et fermement au Président Macky Sall la libération immédiate des tous les prisonniers politiques, l’organisation d’une élection inclusive avec la participation de tous les candidats, y compris Ousmane Sonko », a-t-elle rapporté.