Corruption dans les institutions: Karim Wade interpelle le nouveau Gouvernement

0 347

Karim Wade, leader de la coalition « Karim 2024 », a profité de la fête de l’Aïd El Fitr pour adresser un message aux nouvelles autorités. Ce, en les exhortant à lutter contre la corruption dans nos institutions. 

Selon Karim Wade, « cette élection présidentielle a révélé les défis auxquels notre pays est confronté, notamment la prévalence de la corruption dans nos institutions. En politique, l’éthique revêt une importance capitale. Les dirigeants politiques doivent être des exemplaires et rejeter catégoriquement toute forme de corruption ou de malversation. L’intégrité et la transparence doivent guider leurs actions afin d’instaurer un climat de confiance et de crédibilité au sein de la société ».

« J’attends des nouvelles autorités qu’elles accordent une attention particulière à la lutte contre ce fléau pour garantir un avenir meilleur à notre pays. Au-delà des gouvernants, nous devons nous engager collectivement à promouvoir une culture de l’éthique en politique, où les valeurs morales et le respect des principes démocratiques prévalent sur les intérêts personnels ou partisans » a-t-il ajouté.

Dans son message, Wade fils a également plaidé en faveur « d’un dialogue politique constructif et respectueux, appelant à mettre un terme aux discours haineux et aux attaques personnelles ». Il a en outre souligné « l’importance de réviser le système de parrainage pour assurer une représentativité équitable des candidats ».

Par ailleurs, M. Wade a exprimé sa préoccupation face aux violations des droits politiques et a appelé à garantir la liberté d’expression et le respect des droits fondamentaux de tous les citoyens. Enfin, il a encouragé la jeunesse sénégalaise à rester engagée et à jouer un rôle actif dans la construction d’un Sénégal meilleur, soulignant l’importance de leur énergie, de leur créativité et de leur passion pour l’avenir du pays.