Contre une amnistie pour Sonko: Comment Moustapha Diakhaté incarne la méchanceté gratuite

0 275
Comme à son habitude, Moustapha Diakhaté membre de Benno Bokk Yakaar (BBY) n’est pas d’accord sur la question d’amnistie en faveur d’Ousmane Sonko et Cie. Pour  Moustapha Diakhaté, ce serait un « précédent très dangereux ». Inutile de chercher loin pour mesurer le degré de haine qu’il nourrit contre l’opposant Ousmane Sonko qui reste encore et toujours l’espoir de la majorité des Sénégalais.

« Pierre Goudiaby Atépa  et Alioune Tine, qui ont pris fait et cause pour le maire de Ziguinchor pour des raisons ethno-régionalistes, se présentent comme des médiateurs. Or dans les affaires d’Ousmane Sonko, Macky Sall n’y est pour rien. Ce sont des affaires privées qu’il avait avec Adji Sarr et Mame Mbaye Niang.  Il les a malheureusement politisés, internationalisés pour détruire notre pays », a-t-il soutenu, ce mardi 13 février,  sur la Rfm.
Selon ses certitudes aériennes, « Macky Sall se tirerait une balle dans le pied en discutant et en cherchant à amnistier les faits qui sont reprochés à  Sonko » ». Lesquels sont, selon lui des faits indéniables comme s’il était témoin.
Moustapha Diakhaté de préciser: « Je lui déconseille d’aller dans ce sens-là parce que c’est extrêmement grave. Il n’y a plus de problèmes dans le pays depuis qu’on a arrêté l’ancien inspecteur des Impôts et Domaines.  Les Sénégalais vaquent à leurs occupations, les institutions fonctionnent. Ce sont des éléments de langage qui sont élaborés pour vendre véritablement une chose qui est inacceptable ».
Mais pour les Sénégalais lucides et qui ont les yeux ouverts, les problèmes persistent au Sénégal. Car, malgré l’emprisonnement de Sonko, des manifestations hostiles au pourvoir se tiennent encore et les dernières en date ont été provoquées par le report injuste de la présidentielle 2024.
Avant de poursuivre: « C’est-à-dire amnistier les faits qui sont reprochés à Ousmane Sonko, le gracier pour le ramener dans le jeu politique et démocratique alors que les politiques d’Ousmane Sonko sont eux même sortis du cercle républicain et démocratique par leur attitude envers le Sénégal et à la démocratie ».
Moustapha Diakhaté est véritablement un fossoyeur de la paix doublé d’un aigri qui ferait mieux de révéler aux membres de sa coalition, les véritables raisons qui ont poussé Macky Sall à rompre la confiance qu’il avait sur lui.
En tout cas, sa disgrâce a commencé à Touba où Macky Sall l’avait responsabilisé pour inverser la tendance de l’électorat mouride dont il se prévalait les capacités et compétences.
Allez savoir ce qui est advenu après entre lui et Macky Sall…