Conseil constitutionnel: Me Moussa Diop recalé au contrôle parrainages

0 107

Dans le cadre du contrôle du parrainage pour l’élection présidentielle de 2024, le Conseil Constitutionnel a soutenu que le dossier de Me Moussa Diop est incomplet.

 

Le parrainage, mis en place pour assurer la transparence et l’équité du processus électoral, exige que chaque candidat réunisse un nombre défini de signatures provenant d’élus locaux et nationaux.

De plus, les candidats doivent soumettre un dossier complet pour que leur candidature soit validée.

Pour le Me Moussa Diop, le candidat n’a pas fourni l’attestation de la CDC. Ce qui a conduit à l’invalidation, d’office, de sa candidature.

Cette attestation, certifiant la solvabilité financière du candidat, est considérée comme une pièce essentielle dans le processus de contrôle du parrainage.