Climat politique tendu: Macky Sall crée la tension et s’engage pour un apaisement

0 195

Précédemment annoncé comme annulé par certains médias, le Conseil des ministres s’est finalement tenu ce mercredi. Inhabituellement, il a été tenu dans l’après midi.

 

Présidé par le Chef de l’État sénégalais, Macky Sall, le gouvernement s’est réuni ce mercredi 7 février 2024 au Palais de la République. Lors de cette réunion, le Président de la République a souligné l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi fixant la nouvelle date de l’élection présidentielle au 15 décembre 2024. Il a également affirmé son intention de ne pas participer à ce scrutin.

Le Chef de l’État a réaffirmé sa confiance envers le Premier Ministre Amadou Bâ et l’ensemble du gouvernement, leur demandant de s’assurer que le scrutin se déroule dans les meilleures conditions possibles. Il a insisté sur l’importance de continuer le dialogue avec toutes les parties prenantes politiques et sociales pour garantir une élection transparente, libre et inclusive, ainsi que pour renforcer la crédibilité des institutions sénégalaises.

Dans un effort de préservation de la paix et de consolidation de la stabilité nationale, le Président Sall a exprimé sa volonté d’instaurer un climat d’apaisement et de réconciliation. Il a spécifiquement demandé au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, de prendre les mesures nécessaires pour concrétiser cette volonté de pacifier l’espace public en amont du dialogue national et de l’organisation de l’élection présidentielle.

En outre, le Chef de l’État a souligné l’urgence de renforcer la solidarité au sein du gouvernement, d’assurer le bon fonctionnement des administrations, de continuer la mise en œuvre effective des politiques publiques et d’améliorer la posture républicaine face aux défis à venir.