Aya Nakamura victime de racisme: « Ici c’est Paris, pas moins Aya »

0 292

“Y’a pas moyen Aya, ici, c’est Paris, pas le marché de Bamako.” La photo d’une banderole reprenant ces propos, brandie lors d’une action du groupe identitaire d’extrême droite “Les Natifs” est devenue virale ce dimanche.

 

Une attaque qui fait suite au souhait d’Emmanuel Macron de voir Aya Nakamura reprendre une chanson d’Edith Piaf à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques.

L’artiste a répondu au collectif sur X