Avenir politique du Sénégal: Les scenarii prévus par Tariq Ramadan

0 176

Il y avait les naïfs et les manipulés…bien sûr. Ceux qui ont cru que la transition se ferait sans heurt et ceux qui complotaient. Soudain fit annoncé ce que l’on prévoyait: Une élection présidentielle reportée dont j’avais parlé il y a quatre mois. Au nom du droit, paraît-il, ou plutôt pour des intérêts non avoués.

 

Selon Tariq Ramadan, « les scenarii sont assez prévisibles et il ne faut pas minimiser les alliances du pouvoir avec ses alliés internationaux ».

– 1. La liste des candidats est revue et Karim Wade est réintégré. La France s’est étonnamment dépêchée de lui retirer sa nationalité et… où est-il est basé, rappelez-moi… au Qatar ? Ah…
– 2. Soit le président actuel revient aux affaires pour « raison de sécurité ».
– 3. Soit enfin il reste aux affaires en repoussant les élections pour une longue période permettant de poursuivre la neutralisation du pluralisme politique…

Trois options et toutes signent la confirmation que les principes démocratiques sont floués et que, de surcroît, les décisions ne se prennent pas seulement à #Dakar.

Triste évolution, triste avenir. Il ne faut pourtant rien lâcher et continuer à exiger le droit, la liberté, la justice et le respect des choix du peuple.