Agression sur la VDN 3: Un conducteur de minibus Tata tué, sa receveuse violentée

0 560

Un conducteur de bus Tata a perdu la vie après avoir été violemment agressé sur la VDN 3, dans la nuit du samedi au dimanche 10 mars. La victime qui a succombé à ses graves blessures, se nomme Mahécor Ndiaye et officiait sur la ligne 37.

 

Le jour du drame, Mahécor roulait tranquillement sur sur l’axe Malika-Tivaouane Peul. Au milieu de la route, pris d’une subite envie de se soulager, il immobilise le véhicule sur le bas-côté, s’empare d’un bidon et se retire dans les buissons.

Alors qu’il n’avait pas encore fini de faire ses besoins, il entend des appels au secours de sa receveuse. Le chauffeur se réajuste et retourne en vitesse sur ses pas. Il tombe sur des malfaiteurs qui voulaient s’emparer du sac contenant la recette de la journée.

D’après L’Observateur, qui relaye cette histoire dans son édition de ce lundi, Mahécor Ndiaye s’oppose farouchement aux agresseurs, mais c’était l’erreur à ne pas commettre.

« Énervés par la résistance du conducteur, les malfaiteurs, fortement armés, se retournent et se jettent sur lui. La suite va être douloureuse pour la receveuse et fatale pour le chauffeur qui a été charcuté à coups de couteaux et sabres avant d’être abandonné sur place, gisant dans une mare de sang. Affaibli par ses blessures et par une forte hémorragie, Mahécor n’a pu survivre car, il est décédé peu avant l’arrivée des secours ».