A la question: « Allez-vous présenter vos excuses aux Sénégalais »: Macky Sall dit NON !

0 230

Dans une entretien avec la BBC le mercredi 20 mars 2024, le président Macky Sall a abordé la question du report de l’élection présidentielle, initialement prévue pour le 25 février dernier. Face aux critiques et accusations, il a fermement rejeté l’idée d’adresser des excuses aux Sénégalais qui lui veulent, affirmant n’avoir « commis aucune faute ». Selon lui, il a agi dans le cadre de la loi et du règlement.

 

Contesté, vilipendé, hué et « Sonkorisé » par des millions de Sénégalais qui l’ont vomi à cause de sa mal gouvernance, de l’injustice, de la violation des droits humains qu’il a érigées en règles au cours de son second et dernier mandat, Macky Sall estime qu’il n’a rien fait de grave.

Il souligne que ses actions n’ont pas été contestées par les instances juridiques ou judiciaires du Sénégal, précisant que le sujet ne devrait pas être abordé sous l’angle du pardon, avant de rappeler que le Parlement a voté la loi reportant le scrutin.

Il insiste sur le fait que, en tant que chef de l’exécutif, il se doit de respecter cette décision, tout en affirmant que toutes les mesures prises sont en accord avec la Constitution sénégalaise, un document qu’il affirme toujours porter sur lui.

« Vous savez, je me promène toujours avec la Constitution du Sénégal, je l’ai toujours en poche » a-t-il dit, montrant un petit livre sorti de sa poche.