Turquie: Le fils du président Somalien disparaît après avoir mortellement heurté un coursier

0 186

Accusé d’homicide involontaire pour avoir renversé et tué un coursier à Istanbul, le fils du président somalien a pris la fuite et fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. D’après les médias turcs repris par « Africanews », l’affaire, dénoncée par le maire d’Istanbul Ekrem Imamoglu, opposant déclaré au président Recep Tayyip Erdogan, suscite beaucoup d’émotion.

 

Le suspect, Mohammed Hassan Cheikh Mohamoud, avait été libéré sans contrôle judiciaire après un premier rapport de police. M. Imamoglu, sur le réseau social X, s’est indigné que le suspect ait quitté la Turquie « les mains libres… La mentalité en vigueur (qui) ferme les yeux et permet cette évasion est hélas incapable de défendre les droits de ses citoyens dans son propre pays ».

Pour mémoire, la victime, Yunus Emre Göcer, père de deux enfants, a été projeté violemment sur la route. Il est décédé six jours plus tard à l’hôpital.

La réaction du procureur n’a pas tardé, puisqu’il a émis un mandat d’arrêt à l’encontre du chauffard.

D’après le maitre des poursuites, « lorsque les policiers se sont rendus vendredi au domicile du suspect, il avait disparu depuis le 2 décembre… » Un mandat d’arrêt international a donc été émis contre lui, vendredi 8 décembre 2023 par le bureau du procureur général d’Istanbul.