Tambacounda: Le candidat Aliou Mamadou Dia promet une université des métiers

0 264

Aliou Mamadou Dia, candidat de la coalition AMD 2024, a pris une décision cruciale en annonçant l’implantation de l’Université des métiers à Tambacounda. Cette initiative, dévoilée lors de sa visite le lundi 18 mars dans le cadre de la campagne électorale pour la présidentielle du 24 mars 2024, vise à créer les conditions idéales pour l’exploitation des ressources minières de la région.

 

Selon le « candidat du peuple », cette université formera les professionnels qualifiés nécessaires pour travailler autour des ressources minières locales. Dans le même esprit, il a également promis la création d’une usine de fabrication de batteries solaires, capitalisant sur la forte canicule qui caractérise Tambacounda et Kédougou.

L’implantation d’une usine de métallurgie dans la région orientale s’inscrit également dans cette logique, permettant la transformation sur place des minerais de fer de Kédougou et de Tambacounda. Ces projets seront accompagnés par la réactivation des activités ferroviaires, avec l’ambition de créer des lignes TGV dans un délai de cinq à dix ans.
Par ailleurs, Aliou Mamadou Dia envisage la construction d’un port sec à Goudiry, dans le but de relier les régions de Kédougou et de Tambacounda aux pays frontaliers tels que la Mauritanie, le Mali et la Guinée.
En outre, la revitalisation du tourisme est une priorité pour AMD. Le candidat entend investir massivement dans le Parc Niokoloba afin d’attirer les touristes en repeuplant le parc et en développant un circuit touristique attractif. Cette revitalisation passera par la mise en valeur du riche patrimoine culturel de la région, incluant les Dunes de Dindéfelo et la culture des minorités comme les Kognadji et les Bédick.
Enfin, Aliou Mamadou Dia veut moderniser la ville de Tambacounda, malgré les défis climatiques. Il souligne à cet égard le cas de Dubaï, qui connaît des températures encore plus élevées.