Suicide à Ouakam: Un moniteur sportif met fin à sa vie par pendaison

0 238

Un drame a secoué le quartier Bira de Ouakam, mardi dernier. Ce jour-là, rapporte Libération, un moniteur sportif nommé M. Sarr, 32 ans, s’est donné la mort par pendaison. « C’est un de ses frères qui a entendu un bruit dans sa chambre, et a vainement tenté de le sauver », rapporte le journal.

 

Libération informe que le jour du drame, vers 23 heures, la victime s’est isolée dans la chambre qu’il occupait dans le domicile familial pour mettre fin à sa vie. Au moyen d’un câble d’antenne et s’appuyant sur une table, il s’est suicidé en reliant son cou aux poutres en bois de la toiture de la chambre.

M. Sarr était célibataire sans enfant et moniteur sportif. Libération renseigne qu’il souffrait de troubles psychiatriques. D’ailleurs, souligne le journal, il a été interné à plusieurs reprises à l’hôpital de Fann.