Sondages des compagnies pétrolières: Sonko passe au 1er tour avec 52,34% des suffrages

0 139

La compagnie britannique du gaz et du pétrole, BP a décidé de se retirer du Sénégal, selon des informations révélées par Confidentiel Afrique. Une décision qui intervient dans un contexte marqué par la publication de sondages réalisés par deux compagnies pétrolières sur le climat politique sénégalais avant la présidentielle de 2024. Ces sondages effectués par des cabinets basés à Londres et Sydney, ont démontré une popularité croissante de l’opposant sénégalais Ousmane Sonko.

 

 

Les informations relayées par Confidentiel Afrique indiquent que le retrait de BP des eaux sénégalaises pourrait être lié aux résultats de ces sondages. Les enquêtes réalisées entre mars et avril 2023, ont ciblé divers segments de la population, y compris des universitaires, des étudiants, des ouvriers et des entrepreneurs de la diaspora sénégalaise. Elles ont mis en évidence une avancée notoire de Sonko face à d’autres candidats potentiels dont Macky Sall, Idrissa Seck, Déthié Fall, Bougane Guèye, Thierno Alassane Sall, Khalifa Sall et Karim Wade.

En effet, les résultats montrent que le chef de file de Pastef pourrait remporter l’élection dès le premier tour avec 52,34% des voix, ou bénéficier d’un report massif de voix en cas de second tour. Ces sondages, commandités par des multinationales pétrolières, semblent jouer un rôle dans la formulation de leurs stratégies d’investissement en Afrique de l’Ouest, et notamment au Sénégal qui se prépare à exploiter ses ressources gazières et pétrolières.

Autant admettre que l’approche de la présidentielle sénégalaise de 2024 est étroitement surveillée par les acteurs internationaux du secteur énergétique. Les firmes pétrolières cherchent à comprendre l’orientation politique future du Sénégal, un pays qui est sur le point de devenir un acteur majeur dans le secteur de l’énergie en Afrique de l’Ouest. Leur intérêt pour les sondages et les dynamiques politiques recommandent sans doute une approche stratégique en vue d’optimiser leurs investissements et de naviguer dans un environnement politique en évolution.