Semblant de crise politique: AAR Sunu Élection ne dialogue pas avec Macky Sall

0 260

La plateforme Aar Sunu Élection, regroupant diverses organisations citoyennes, socioprofessionnelles, des religieux et des personnalités indépendantes, a exprimé sa préoccupation concernant le respect du calendrier républicain pour les élections. Dans un communiqué diffusé suite à une interview du Président de la République accordée à une partie de la presse nationale, la plateforme a souligné plusieurs points d’inquiétude.

 

 

Tout d’abord, Aar Sunu Élection a noté que, malgré le communiqué de la Présidence en date du 16 février 2024, le Président « n’a manifesté aucune volonté d’appliquer la décision n° 1/C/2024 du Conseil constitutionnel ». Cette observation souligne un écart entre les engagements officiels du Président et ses actions concrètes en ce qui concerne le calendrier électoral.

En outre, la plateforme a critiqué la proposition du Président d’initier un dialogue, la qualifiant de « tentative de diversion » et la jugeant « inacceptable ». Leur position est claire : la priorité actuelle doit être la « fixation de la date du scrutin », conformément aux exigences constitutionnelles et légales du pays.

La plateforme a également fait un appel pressant pour que le Président « cesse de contourner les directives claires du Conseil constitutionnel », qui stipulent la nécessité d’organiser des élections avant le 2 avril 2024. Cette demande réaffirme l’urgence perçue par Aar Sunu Élection et ses membres concernant la tenue des élections dans les délais prévus.

Pour renforcer leur message et mobiliser un soutien plus large, Aar Sunu Élection a annoncé une conférence de presse prévue à 15h30 à la Plateforme des Acteurs Non-Étatiques Sacré-Cœur 3 – Terrain VDN. Cet événement vise à attirer l’attention de la presse nationale et internationale sur leurs revendications et sur l’importance de maintenir l’intégrité du processus électoral dans le pays.