Secrétaire d’Etat: Ibrahima Thiam faisait le linge chez sa mère, le jour de sa nomination

0 182

C’est sa mère elle-même qui fait la révélation dans un portrait que L’Observateur a consacré à l’un de ses huit (8) enfants, ce lundi. Le jour de sa nomination dans le gouvernement Ousmane Sonko, le secrétaire d’État au Développement des PME/PMI, Ibrahima Thiam, benjamin de l’attelage à 38 ans, vaquait à des travaux domestiques. « Il a fait le linge de ses propres mains et a nettoyé toute la maison », confie Coumba Lamdou Mbodji.

 

La veuve de Bara Thiam, fonctionnaire international décédé quand le secrétaire d’État sortait à peine de l’adolescence, se montre fière de son fils. « Il a toujours été tel qu’il est : pieux, studieux, discret, manique et humble», décrit la dame dont le nom revenait souvent dans la bouche de Ibrahima Thiam lors de l’entretien avec le journal du Groupe futurs médias. « C’est presqu’un tic de langage chez lui, commente L’Observateur. Comme si ne pas la mentionner serait une trahison. Une ingratitude contre celle qui a dû s’inventer un rôle supplémentaire au décès de son époux pour l’équilibre de ses huit enfants ».

Le secrétaire d’État a rencontré Ousmane Sonko pour la première fois alors qu’il était étudiant en économie. Il a été alors frappé par la puissance du message du leader des Patriotes lors de ses sorties télévisées. Il cherche ses contacts sur les réseaux sociaux et lui adresse un message. Le président de Pastef l’appelle et l’invite à prendre part à une réunion du parti. Thiam débarque au rendez-vous. C’était un samedi. Il y avait Sonko, Birame Soulèye Diop, Diomaye Faye et Djiby Gaye. Tout le monde était en jean, t-shirt et baskets. Lui, était en… costard.

Séance tenante, il obtient un rôle en attendant un poste officiel : la mobilisation des jeunes Patriotes à travers le Sénégal et la Diaspora. Six mois plus tard, en 2018, il lance le premier mouvement des jeunes Patriotes du Sénégal et en devient le secrétaire général.

Sept ans plus tard, Pastef accède au pouvoir. Les compagnons de Thiam lors de sa première réunion en tant que Patriote sont au sommet de l’État : Diomaye est président de la République, Sonko Premier ministre et Birame Soulèye ministre de l’Énergie, du Pétrole et des Mines.

Pour sa part, le célibataire de 38 ans, natif de Pékin en Chine, est l’un des cinq secrétaires d’État de l’attelage gouvernemental. En attendant de devenir ministre du Commerce, comme l’avait prédit feu Mor Talla Kane, qui l’a accueilli à la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES) où il était jusqu’à sa nomination chargé de programmes, voire mieux ?