Report indirect de la présidentielle: Pape Alé Niang parle de trahison envers le peuple

0 200

Toute tentative de report serait une trahison envers un peuple qui aspire à une voie éclairée par la justice et la vérité, affirme le journaliste Pape Alé Niang dans cette contribution

 

Sénégal en ébullition : Un Appel à la Justice et à la Transparence (Pape Alé Niang)

Au cœur du berceau de la démocratie sénégalaise, les enjeux politiques prennent une ampleur inégalée. L’écho des voix passionnées résonne dans les rues, portant le fardeau des jeunes vies perdues, des prisonniers politiques et des exilés. Dans ce tourbillon politique, l’appel à la justice et à la transparence résonne comme un cri urgent.

Le peuple sénégalais, vibrant d’espoir et d’aspirations, se prépare à un moment décisif le 25 février 2024. Les cicatrices du passé et les promesses de l’avenir se croisent dans ce théâtre démocratique. Macky Sall et son régime répressif sont mis en lumière, accusés de maltraitances et de répressions.

La souffrance des prisonniers politiques, les sacrifices des exilés, et la perte de vies jeunes ne peuvent être simplement relégués aux arcanes de l’histoire. Chaque goutte de douleur doit être confrontée avec la lumière éclatante de la vérité. Le Sénégal, avec sa riche tradition démocratique, mérite mieux que des ombres sur son avenir.

Le 25 février 2024 se dresse comme un rendez-vous incontournable avec le destin. Les citoyens sénégalais, porteurs de l’espoir et de la volonté du changement, clament leur droit à des élections justes et transparentes. Toute tentative de report serait une trahison envers un peuple qui aspire à une voie éclairée par la justice et la vérité.

En cette période cruciale, le Sénégal ne peut se permettre d’être enchaîné par des retards ou des manœuvres douteuses. L’histoire ne doit pas être une répétition du passé, mais une progression vers une démocratie plus robuste et inclusive.

Dans cette quête pour l’avenir, la vigilance est la clé. Les yeux du monde observent le Sénégal, espérant que l’élection du 25 février 2024 sera un exemple éclatant de démocratie triomphante. Que chaque voix compte, que chaque vote soit compté avec précision, et que la vérité émerge incontestable.