Quartier Jaxaay: Un maître coranique arrêté pour viols multiples sur mineures

0 58

Le commissariat d’arrondissement de Jaxaay vient de mettre fin aux agissements délictuels d’un prédateur sexuel. Il s’agit du propriétaire d’un internat qui est accusé d’abus sexuels en série sur des fillettes âgées entre 12 et 14 ans selon des sources de Seneweb. Le maître coranique incriminé proposait à ses victimes de faire le planning familial pour éviter probablement une grossesse indésirable.

Un scandale sexuel secoue un internat situé à Jaxaay, suite à l’arrestation du propriétaire pour pédophilie, viol et corruption de mineures. Le maître coranique B.B alias Oustaz Bayo aurait abusé de plusieurs écolières.

Pour étouffer l’affaire, le marabout âgé de 35 ans proposait à ses victimes d’aller faire le planning familial pour éviter de contracter une grossesse indésirable.

Comment la police a démasqué le prédateur sexuel !

Mais le commissaire Youssoupha Thioub a réussi à faire sortir ces fillettes âgées entre 12ans et 14ans, des griffes du présumé violeur en série.

Tout a commencé lorsque le chef de service du commissariat de Jaxaay a été informé de la recrudescence des cas de mineures ayant l’intention d’effectuer le planning familial dans une structure sanitaire de la place.

Séance tenante, l’enquêteur en chef de cette unité de police a déployé un des ses éléments dans le centre médical indiqué pour mission d’investigation.

L’agent infiltré a accueilli une fillette de 14 ans dans un bureau. Espérant avoir affaire à une sage-femme, l’adolescente S.T a confié à la policière en tenue civile qu’elle a été abusée sexuellement en Guinée-Bissau par un ressortissant de ce pays.

« Mais mon maître coranique couche avec moi dans sa chambre conjugale. Il m’a remis le montant de 3.000 F Cfa pour faire le planning familial », a déclaré la fillette devant l’agent infiltré selon Seneweb.

Une autre fillette S.D était venue dans le même centre médical pour effectuer le planning familial. Le mis en cause B.B a fait plusieurs victimes dans son internat.

La poursuite des investigations a permis aux policiers de Jaxaay de mettre la main sur le maître-coranique incriminé. Interrogé sur procès-verbal, Oustaz Bayo a avoué avoir remis la somme de 3000 F Cfa à la fillette S.T pour qu’elle se rende à l’hôpital.

Le mis en cause est en garde à vue depuis mardi dernier pour les faits de pédophilie, viol et corruption de mineures, et il pourrait être déféré ce vendredi matin.