Protocole présidentiel: C’est qui Papa Mada Ndour, l’homme qui suit le président Diomaye partout? (Photos)

0 256

Dans le sillage de l’élection présidentielle au Sénégal, qui a vu la victoire de Bassirou Diomaye Faye avec 54 % des suffrages au premier tour, un acteur clé de sa future administration commence à émerger : Papa Mada Ndour. Prévu pour devenir le chef de protocole du président nouvellement élu, Papa Mada Ndour apporte avec lui une expertise significative acquise au sein de l’appareil d’État et des cercles diplomatiques, notamment grâce à son rôle de Premier Secrétaire à l’ambassade du Sénégal au Maroc.

 

 

Sa proximité avec le président élu est manifeste; Papa Mada Ndour est souvent aperçu à ses côtés, orchestrant ses déplacements et veillant au bon déroulement de ses engagements officiels. Ce rôle essentiel dans l’ombre annonce les responsabilités qui seront les siennes en tant que chef de protocole, une position qui requiert une connaissance approfondie des protocoles nationaux et internationaux ainsi qu’une grande habileté organisationnelle.

 

Début 2023, à un an de l’élection présidentielle de 2024, l’opposant sénégalais Ousmane Sonko, cherchant à renforcer sa crédibilité en tant que candidat à l’international, avait constitué un cercle de conseillers pour dynamiser sa communication. Parmi eux, plusieurs venaient de la diaspora, incluant Papa Mada Ndour.

Papa Mada Ndour est également reconnu pour son militantisme au sein du parti Pastef depuis ses débuts. Son parcours politique n’a pas été sans embûches, marqué notamment par des répressions ciblées envers les membres du parti, dans un contexte de tensions accrues avec l’État. Sa détermination et son engagement lui ont coûté son poste à l’ambassade du Sénégal à Rabat en juin 2023, un fait qu’il attribue directement à son affiliation au Pastef et aux fonctions qu’il y exerçait.

L’évènement de son rappel, inscrit dans une campagne plus large contre les sympathisants du Pastef, a été largement commenté par les médias, notamment le journal « Libération », qui y voyait une stratégie des autorités sénégalaises visant à affaiblir le parti. Papa Mada Ndour, dans une lettre ouverte, a exprimé son indignation face à cette mesure, la qualifiant d’injuste et réaffirmant son engagement politique. Il soulignait l’impact de ces actions sur sa détermination à lutter pour ses convictions, aux côtés des patriotes du Sénégal et de la diaspora.

La nomination de Papa Mada Ndour en tant que chef de protocole du président Diomaye Faye symboliserait donc un tournant, non seulement dans sa carrière mais aussi dans la reconnaissance de son engagement politique et professionnel. Il prendrait la suite d’un rôle historiquement significatif, marqué par des figures emblématiques telles que Bruno Diatta, décédé en 2018, qui a servi sous trois présidents différents. Cette transition vers une nouvelle administration sous Diomaye Faye met en lumière l’évolution des cadres dirigeants au Sénégal, enracinée dans une tradition de service public mais ouverte aux dynamiques politiques contemporaines.

 

 

L’officialisation de sa nomination interviendra après l’investiture de Bassirou Diomaye Faye, marquant ainsi le passage de relais de l’actuel chef de protocole de Macky Sall à une nouvelle génération.