Prochaines élections législatives: Une coalition de l’opposition en gestation

0 75

Quarante cinq (45) jours après l’alternance démocratique survenue au Sénégal le 24 mars dernier, l’opposition se cherche encore pour sa survie politique. Invité de l’émission « Grand Jury » sur la Rfm, ce dimanche 19 mai, Mamour Cissé leader du PSD/Jant-Bi a révélé que « les partis socio-démocrates, socio-libéraux sont entrain de discuter et de chercher les voies et moyens de faire face au duo Diomaye-Sonko ». 

 

 

Une sortie qui survient dans un contexte de remise en cause des promesses électorales faites par la coalition Diomaye Président durant la campagne présidentielle. Après plus de deux (2) mois de gouvernance, si certains observateurs avertis de la scène politique pensent qu’il est prématuré de parler de « bilan », ce n’est guère le cas pour certains acteurs politiques qui laissent croire que « les actes posés par Diomaye ne cadrent pas avec les attentes des Sénégalais ».

A noter également que le nouveau régime fait face à une opposition parlementaire à l’Assemblée nationale où la coalition perdante est encore majoritaire.

Avec la révélation de Mamour Cissé, nul doute que les adversaires du duo Diomaye-Sonko envisagent d’imposer une cohabitation aux prochaines élections législatives.