Pour son retour au Sénégal: Karim Wade a fini de faire ses valises, son itinéraire dévoilé

0 50

Karim Wade, candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais (Pds) à l’élection présidentielle de février 2024 a fini de boucler ses valises pour un retour au pays, après un « exil » qatari de sept années.

 

Dès qu’il foulera le sol sénégalais, le fils de l’ancien Président de la République du Sénégal Maître Abdoulaye Wade rendra une visite de courtoisie aux khalifes généraux et guides religieux «pour leur renouveler respect et allégeance puis solliciter leurs prières», renseigne Dakarposte.

La même source d’indiquer que l’aspirant au fauteuil présidentiel démarrera une tournée par la région de Saint-Louis. Laquelle, le mènera notamment à Richard-Toll, Dagana, Podor.

Karim Wade qui revendique ses origines Pulaar, fera ensuite cap dans la région de Matam ou il bénéficie de solides soutiens dont Kalidou Diallo ancien ministre de la République, Sada Ndiaye ancien ministre, ancien Directeur général du Coud et maire de Nguidjilogne et tant d’autres responsables qui comptent l’accompagner dans ce combat décisif.

De belles empoignades en perspectives de cette présidentielle entre L’APR et le PDS. Mais, une étape marquera particulièrement cette tournée : il s’agit du village de Diomandou, dans le département de Podor où ses aïeuls sont originaires.

Dores et déjà, pour préparer le terrain à leur candidat, des cadres libéraux sillonnent le terrain, ils multiplient des visites de proximité et meetings au cours desquels ils ont décroché plusieurs ralliements émanant de hauts responsables de Benno dans les communes de Démette, Namarel, Gamadji Saré et de Ndiayéne Pendaw.

Karim Wade veut ainsi mettre le paquet sur la vallée du fleuve Sénégal et sur Touba, bassin électoral historique du PDS et de son fondateur, Me Abdoulaye Wade. Compte tenu des rapports cordiaux qui ont toujours existé entre ce dernier et les différents khalifes de la communauté mouride, indique la même source.

.