Phénomène Sonko: Un militant humaniste français décrit l’opposant Sénégalais

0 129

Ousmane Sonko est une figure politique sénégalaise qui se positionne en tant que souverainiste et défenseur du panafricanisme. Il prône l’idée que les ressources naturelles du Sénégal, notamment le pétrole et le gaz, doivent bénéficier directement aux Sénégalais. Son discours s’oppose à la corruption et vise à améliorer les conditions de vie de la jeunesse sénégalaise, en luttant contre la précarité extrême.

 

 

En 2018, Sonko a dénoncé des malversations au sein de l’entourage du président sénégalais, en particulier liées aux secteurs du pétrole et du gaz. Il s’est également opposé à la présence d’entreprises étrangères au Sénégal, remettant en question les contrats publics conclus avec des multinationales occidentales, notamment françaises.

Sonko souhaite sortir le Sénégal du Franc CFA, il dénonce le surendettement du pays et la captation des profits par des entreprises étrangères. Il critique également la politique d’investissement du président Macky Sall, notamment son soutien injustifié aux entreprises françaises.

Les positions de Sonko ont suscité des manifestations de la part de ses partisans, qui ciblent des entreprises étrangères telles qu’Auchan, Orange et Eiffage, accusées de rapporter trop peu au Sénégal.

Résumé : Ousmane Sonko se positionne comme un fervent défenseur du panafricanisme, centré sur l’idée que les richesses du Sénégal, en particulier le pétrole et le gaz, devraient bénéficier directement à la population sénégalaise. Son discours politique est axé sur la souveraineté nationale, la lutte contre la corruption, et la nécessité de renégocier les contrats avec les entreprises étrangères, en particulier françaises, afin de garantir des avantages économiques plus équitables pour le peuple sénégalais.

En tant que candidat à l’élection présidentielle de 2024, Sonko aspire à mettre en œuvre ces idéaux s’il est élu. Cependant, la possibilité de remporter l’élection dépend de plusieurs facteurs, notamment le respect des droits démocratiques et le bon déroulement du processus électoral.

Chose qui n’est pas gagnée car en face, le pouvoir (…) fait tout pour tuer la lueur d’espoir du peuple sénégalais.

Ilan Gabet
militant humaniste
français engagé dans la
promotion et la défense des
droits de l’homme