Parcelles Assainies: L’épouse d’un émigré accouche, jette le fœtus et plaide le viol

0 268

A. T. mariée à un émigré vivant en Espagne, s’est retrouvée au cœur d’une affaire d’infanticide qui a secoué le quartier de Cambérène aux Parcelles Assainies. La femme, mère de deux enfants, aurait accouché dans les toilettes avant de jeter le fœtus de plus de six (6) mois dans une fosse septique. 

 

La découverte macabre a été initialement révélée par une vidéo virale sur les réseaux sociaux. Jeudi dernier, deux habitants de Cambérène ont expliqué dans une vidéo comment ils ont découvert le corps sans vie du nouveau-né dans une fosse septique.

Suite à la diffusion de cette vidéo, les autorités du Commissariat urbain des Parcelles Assainies ont été alertées et ont ouvert une enquête. Les enquêteurs ont rapidement identifié A. T. comme suspect.

Interrogée par la police, la femme a avancé qu’elle avait été violée au Maroc et avait décidé d’avorter en utilisant des produits médicaux, voulant cacher sa grossesse à sa belle-famille.

Selon L’Observateur, elle aurait accouché dans les toilettes et jeté le bébé dans la fosse septique. Cependant, le rapport médical a contredit cette version, révélant une grossesse de six (6) mois, ce qui a conduit les enquêteurs à requalifier le délit en infanticide.

Au terme de la garde à vue, la mise en cause a été déférée au parquet de Dakar.