Mimi Touré: « Pas d’Etat de droit si l’administration foule au pied les décisions de justice… »

0 120

Le mandataire du leader du parti dissous Ayib Daffé en compagnie de l’un des avocats de Sonko, Me Ciré Clédor Ly se sont rendu ce mercredi à la Caisse des Dépôts et consignation pour déposer la caution de leur  Candidat. Mais c’était sans compter de la collaboration des forces de l’ordre qui leurs ont refusé l’accès. Une situation que fustige la candidate déclarée Aminata Touré alias Mimi.

 

« Encore une fois la Direction Générale des Élections refuse d’appliquer une décision de Justice ordonnant la remise des fiches de parrainage au représentant de Sonko. Après la décision du Juge de Ziguinchor, celle du Juge de Dakar reste lettre morte. Si l’administration ne respecte plus les décisions de Justice, que reste-il de la notion d’Etat de Droit au Sénégal ? », s’est interrogée Mimi Touré.

Pour rappel le mandataire du leader des patriotes Ousmane Sonko, en l’occurrence Ayib Daffé avait déjà déposé la caution au nom et pour le compte du maire de Ziguinchor, candidat déclaré à la présidentielle. Mais la caution a été par la suite refusée sous prétexte que Sonko ne figurait pas sur le fichier électoral.

Encore une fois la Direction Générale des Elections refuse d’appliquer une décision de Justice ordonnant la remise des fiches de parrainage au représentant de @SonkoOfficiel

Après la décision du Juge de Ziguinchor, celle du Juge de Dakar reste lettre morte. Si l’Administration… pic.twitter.com/gAE3jyUBuN
— Aminata TOURE (@aminatatoureklk) December 20, 2023