Maltraitance de bébés: Décès de 2 nourrissons récupérés à la pouponnière de Ndella Madior

0 288

La liste macabre des bébés de « Keur Yeurmandé » s’allonge. En mettant un terme aux activités de la pouponnière illégale, la Brigade des mœurs de la Sûreté urbaine (Su) avait récupéré les nourrissons avant de les confier à des structures qualifiées. Ils étaient dans un piteux état et malheureusement deux (2) d’entre eux sont décédés ce mardi, confie Libération.

 

Confiés à la pouponnière « Sourire d’un bébé », les bébés avaient été finalement évacués à l’hôpital régional de Thiès où ils ont rendu l’âme. Ce qui porte à huit (8) le nombre de décès pour le compte de la pouponnière « Keur Yeurmandé ».

A la suite de l’ouverture d’une information judiciaire ordonnée par le parquet, au doyen des juges, Ndella Madior Diouf avait été inculpée puis placée sous mandat de dépôt en fin décembre 2023 pour « traite de personnes, exercice illégal de la profession de médecine, privation d’aliment à des enfants, soins entraînant la mort sans intention de la donner et obtention illicite de certificats aux fins d’inhumation ».

Des charges également retenues contre son assistant Ndiaye, le gardien des lieux, Djiby Sow et El Hadji Sène, l’animateur à Saphir Fm qui a avoué avoir enterré clandestinement deux (2) bébés décédés dans la pouponnière. Quant aux nounous, elles avaient été inculpées avant d’être placés sous contrôle judiciaire, rappelle Libération.