Malaise à l’APR: Le responsable de Rufisque Abdoul Aziz Seck gèle ses activités

0 616

A priori, cela  peut paraître comme un coup de tonnerre dans le ciel de l’APR et de la coalition Benno Bokk Yakaar mais le repli est déjà acté par le membre du club des débateurs de Benno Bokk Yakaar. Au front durant les moments les plus difficiles traversés par le président Macky Sall et sa coalition, Abdoul Aziz Seck était l’un des rares communicants à braver les plateaux télé et radio qu’il a finalement désertés. Renseignement pris par MidiActu à propos de son absence sur le terrain, le responsable républicain avait déjà pris sur lui, la décision de geler ses activités politiques.    

 

 

Pour rappel, Abdoul Aziz Seck est un des accessoires lumineux de la crème des cadres de l’APR. Sa mise à disposition altruiste pour le compte de son parti n’est plus à démontrer. Son visage était devenu finalement très familier aux téléspectateurs des différentes chaînes de télévisions, tant l’homme avait fait de la défense de son camp, un don de soi.

Un grand militant localisé dans le périmètre communal de Sangalkam,  membre de la CCR (Convention des Cadres Républicains) dont il a toujours porté le flambeau en s’illustrant de par sa pertinence et sa parfaite maîtrise du PSE et autres politiques publiques du président Macky Sall.

Même ses camarades de parti reconnaissent qu’il est l’un des rares cadres à aller aux charbons pour croiser le fer avec les pontes de l’opposition à l’occasion des débats radio télévisés.

Ce qui n’est pas une tâche aisée d’autant plus que beaucoup de ses compatriotes promus à des postes de responsabilité et grassement payés n’hésitent pas à baisser pavillon pour éviter de se faire tourner en bourrique sur les plateaux de télé.

Une situation inadmissible que le membre de la CCR n’a jamais évoquée.

Ce qui n’a entamé en rien sa volonté de travailler pour son parti. Abdoul Aziz Seck a toujours fonctionné comme la caisse de résonance du président Macky Sall en vulgarisant sa politique un peu partout à l’échelle départementale (Rufisque et environs), nationale voire même internationale.

Un altruisme doublé d’un engagement rarement rétribué contrairement à beaucoup de ses pairs qui se sont toujours servis du parti pour se la couler douce et empocher des prébendes.

Avec ce cadre de la CCR, l’APR et sa coalition tenait un véritable fantassin dans la défense et la dissémination du PSE aussi bien dans des panels que dans les débats contradictoires avec les envoyés de l’opposition.

Ce membre de la cellule de communication de Benno Bokk Yakaar et de Vision Macky 535 s’inscrit toujours dans la prospective et l’anticipation.

Et pour cause, il a récemment contribué à porter sur les fonts baptismaux le CROC (Cercle de Réflexion et d’Orientation des Cadres du parti) à l’échelle nationale et internationale dont il est le porte parole.

Avec le recul et après mûres réflexions, il entend geler ses activités politiques au sein de l’APR malgré ses états de services élogieux dans la dite chapelle politique. Des informations recueillies par nos soins, ont d’ailleurs révélé que « depuis plusieurs mois, Abdoul Aziz Seck est sevré de salaires au niveau du ministère des Collectivités Territoriales, malgré la prépondérance du rôle qu’il a toujours joué pour le compte de son parti et du président de la République ». Mais la décision est déjà prise après avoir fait l’objet de larges concertations avec sa famille, ses proches et ses sympathisants.