Loi d’amnistie et dialogue politique: Sonko refuse la main tendue de Macky Sall

0 202

La perspective d’un dialogue entre Macky Sall et l’opposant Ousmane Sonko, ainsi que l’éventualité d’une loi d’amnistie générale pour apaiser la tension politique, suscitent des réactions divergentes au Sénégal. Malgré toutes les supputations, le leader de Pastef n’est pas prêt à accepter des compromis et compromissions sur le dos de la majorité des Sénégalais qui se retrouve en lui.

 

 

L’architecte Pierre Goudiaby Atepa et le défenseur des droits de l’homme Alioune Tine ont révélé que Macky Sall et Ousmane Sonko seraient disposés à dialoguer, ouvrant la voie à une possible amnistie pour les détenus politiques, dont Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye.

Selon « SourceA » qui donne la nouvelle dans sa parution de ce mardi, Macky Sall a envoyé un de ses lieutenants rencontrer un proche collaborateur d’Ousmane Sonko. Mais, précise le journal, cette initiative remonte á la veille de l’examen des dossiers de parrainages par la Commission de validation du Conseil constitutionnel.

A en croire le journal, ce responsable de la mouvance présidentielle est allé rencontrer un proche collaborateur du leader de Pastef pour lui dire de parler avec le maire de Ziguinchor en vue d’une discussion pour détendre l’atmosphère.

Le proche collaborateur d’Ousmane Sonko a promis à l’émissaire du Palais qu’il allait voir son leader pour l’informer des intentions du président de la République. Mais d’après « SourceA », le maire de Ziguinchor avait, jusque-là refusé la main tendue par le régime.