Loi d’amnistie: Une « réconciliation » sans vérité ni fondements juridiques, selon Birahim Seck

0 226

Le coordonnateur du Forum Civil s’oppose à l’amnistie. Lors de la conférence de presse organisée ce Samedi,  par le mouvement citoyen « Sénégal Notre Priorité », Birahim Seck a critiqué cette réconciliation qu’il qualifie de préfabriquée, dénuée de fondements juridiques et de vérité.

 

 

« De 2021 à 2024, certains Sénégalais ont été victimes de brimades, des vies ont été saccagées, des biens ont été détruits, et des familles ont été disloquées, simplement à cause d’individus », a rappelé le coordonnateur du Forum Civil.

Selon Birahim Seck, « la réconciliation prônée par le président de la République n’est rien d’autre qu’une réconciliation préfabriquée, dépourvue de base juridique et de quête de vérité ».