Le titre 1107/R spolié à Ndiakhirate: La SN-HLM défie l’Etat, son nouveau directeur et continue le carnage

0 345

La Société nationale des habitations à loyers modérés (SN-Hlm) se signale encore dans le grand banditisme foncier. L’affaire se passe à Ndiakhirate, dans la commune de Bambilor où la société immobilière s’entête à mettre la main sur 3000 hectares, alors qu’elle n’y possède que 74 hectares de terres, indûment acquis d’ailleurs. En début de semaine, la SN-HLM qui a été déboutée et contrainte à une main levée, est revenue sur le site TF 1107/R pour détruire les bornes installées par la famille Thiandoum, propriétaire. Ce, au mépris du signal lancé par les nouvelles autorités de la République. Aux dernières nouvelles, le tout nouveau patron nommé à la tête de la SN-HLM ne serait pas au courant de ce qui s’est passé. D’où l’alerte des héritiers…

 

 

Le titre mère TF 1107/R, appartenant à la famille Thiandoum, est bizarrement tombé dans l’assiette foncière de la SN-Hlm. Pourtant, le mandataire des héritiers de feu Mandiaye Thiandoum, propriétaire dudit site, rappelé à Dieu en 1949, a dû user de toutes les voies de recours juridique et administrative pour obtenir une main levée ordonnée par l’Etat qui leur reconnaît désormais la propriété du titre.

Après plusieurs rencontres avec les autorités de la SH-Hlm, tenant compte des procès gagnés par la famille Thiandoum et les injonctions de l’Ofnac, du ministère de la Justice et de la Primature d’alors, ces dernières avaient reconnu le tort causé par leur société, sur la base d’arguments et de documents produits par les plaignants. A ce jour, la SN-Hlm a rangé dans son porte-documents plusieurs assignations qui lui ont été servies, pour arrêt de travaux sur le périmètre litigieux.

Mais malgré la main levée ordonnée par les autorités, la SN-HLM est revenue à la charge en début de semaine, pour détruire les bornes installées par la famille Thiandoum. Des faits qui ont l’objet de constat d’huissier, dans ce contexte où le nouveau gouvernement a sonné la rupture dans le traitement des conflits liés aux affaires foncières.

C’est pourquoi la famille Thiandoum interpelle directement le président de la République Bassirou Diomaye Faye et le nouveau directeur  pour mettre fin aux agissements de la SN-HLM sur le site 1107/R. Il faut également signaler que le dossier du TF 1107/R est l’épine dorsale de cette mafia foncière qui implique plusieurs services déconcentrés de l’Etat. En effet, tous les titres dérivés, frauduleusement immatriculés : TF 1321/R; TF 1664/R; TF 854/R; TF 821/R; TF 1045/R; TF 1249/r; TF 1327/R proviennent du titre mère  TF 1107/R que la SN-Hlm a volé aux héritiers de feu Mandiaye Thiandoum.