Jean-Luc Mélanchon: « Sonko occupe une place particulière en Afrique parce que… »

0 139

Jean-Luc Mélenchon, président du parti La France Insoumise, a effectué une visite officielle au Sénégal, qui a débuté le mercredi 15 mai 2024 et se poursuivra jusqu’au samedi 18 mai. Lors de cette visite, un événement marquant a eu lieu : une rencontre avec Ousmane Sonko, président du parti Pastef Les Patriotes. Ce face-à-face a été l’occasion pour Mélenchon de souligner l’importance de Sonko non seulement pour le Sénégal mais pour l’ensemble du continent africain.

 

 

Jean-Luc Mélenchon n’a pas manqué de louer les qualités de leadership de Sonko, affirmant qu’il représente un espoir non seulement pour le Sénégal mais pour toute l’Afrique. « Rencontrer Ousmane Sonko est un moment émouvant. Ousmane Sonko, vous ne le savez peut-être pas encore, mais vous occupez une place singulière dans le paysage du continent africain. Pourquoi ? Parce que le Sénégal a une place particulière. Nous avons eu si peur, à un moment donné, que ce pays que nous chérissons et dont nous connaissons la nature particulière des liens  je parle sentimentaux et culturels  avec le peuple français, ne finisse par tourner terriblement mal. Vous, Monsieur le Président, avez été en mesure, à chaque étape d’une situation compliquée et violente, de surmonter les épreuves et de nous amener tous au point où nous en sommes aujourd’hui : un Sénégal démocratique, attaché à ses tâches, se présente main dans la main au reste de l’humanité ». Dit-il lors d’une déclaration conjointe à l’hôtel Azalaï à Dakar.

Mélenchon a également souligné l’impact de Sonko au-delà des frontières sénégalaises: « Je dis qu’Ousmane Sonko occupe une place particulière sur le continent africain parce que, mesdames et messieurs, toute l’Afrique vous regarde. J’en ai eu le témoignage avec les diasporas africaines qui m’ont félicité de venir à votre rencontre. Vous incarnez de grandes attentes. J’imagine que, comme vous l’avez dit, vous êtes optimiste en toute situation. Cependant, je vois à quel point cela peut représenter une lourde charge sur les épaules de celui qui doit la porter. L’Afrique regarde de ce côté-ci parce que le peuple sénégalais, comme tous les autres peuples d’Afrique, veut contrôler son futur. En se mettant en mouvement, il a réussi à y parvenir de manière démocratique, par un vote, une élection sans aucun doute sur son résultat dès le premier tour. Cela montre la force de l’impulsion mise en œuvre ici, une leçon à méditer pour nos pays », a dit le leader de la France insoumise.