Hausse des indemnités des maires: L’association des adjoints aux maires se braque contre cette décision

0 56

Il est désormais prévu que les maires du Sénégal perçoivent huit cent mille francs CFA. Lors d’une réunion avec les élus la semaine passée, le président de la République a décidé d’augmenter leurs indemnités à hauteur de cinq cent mille francs CFA, en plus des trois cent mille francs CFA qu’ils recevaient. Les adjoints aux maires du Sénégal ne sont pas d’accord avec cette décision. Qu’ils ont, dans un premier temps, dénoncée, à travers un communiqué avant de faire face à la presse ce week-end.

 

 

L’association des adjoints aux maires du Sénégal, dirigée par Joseph Diab, dénonce avec vigueur cette décision. Ils la qualifient de discriminatoire. Parce qu’elle ne prend pas en considération les adjoints aux maires. Cette injustice est imputée à l’association des maires du Sénégal (AMS). « Pour rappel, nous n’avons pas des problèmes avec nos maires mais avec l’association des maires qui est partie négocier pour nous sans nous impliquer. C’est ce que nous dénonçons. Car le minimum, c’était de nous en informer », fait savoir monsieur Diab.

Sur les 46 départements 35 ont pris part à cette rencontre. Moussa Kébé est, lui, l’adjoint au maire de la commune de Koussan dans le département de Goudiry, par ailleurs coordonnateur départemental des adjoints aux maires. « Nous dénonçons énergiquement le tort que l’association des maires du Sénégal nous a causé. En plus de négocier cette augmentation sur notre dos, l’AMS a utilisé notre mémorandum. Nous, également, nous exigeons une augmentation conséquente de nos indemnités. Puisque l’écart est trop grand. Là où, les maires ont cinq cent mille francs CFA d’augmentation, nous, nous n’avons que cinquante mille. Et je trouve que cela est injuste ». Pour le jeune élu local de la commune de Koussan, les adjoints aux maires sont sur tous les fronts pour répondre aux besoins des populations. Par conséquent, « nous méritons considération », a-t-il fait savoir. « Nous demandons solennellement à ce que nos indemnités soient à hauteur de 50% de ce que vont recevoir les maires. Autrement dit, là où ils perçoivent huit cent mille, nous, au moins qu’on nous donne quatre cent mille », a proposé le président de l’association des adjoints aux maires du Sénégal.

Un rassemblement des 2023 adjoints aux maires du Sénégal est prévu à la place de l’Obélisque, dans les jours à venir. Cette manifestation entre dans le cadre de la bataille contre cette décision qui les discrimine, selon le président Joseph Diab, adjoint au maire de la commune de Ndiaganiao.