En détention arbitraire: Fadilou Keïta a passé 1 an en prison, son bébé est né derrière lui…

0 75

Arrêté depuis le 7 décembre 2022, Fadilou Keïta vient de faire un an d’emprisonnement à la prison de Rebeuss, ce 7 décembre 2023. El Malick Ndiaye, chargé de communication de Pastef dénonce son arrestation.

 

“Notre frère Keïta Fadilou vient de passer une année jour pour jour en prison (Reubeuss) pour avoir partagé son inquiétude sur le sort de quelqu’un qu’il considérait comme frère. Nos pensées vont à sa famille et son bébé qui est né derrière lui”, a réagi El Malick Ndiaye

Cadre du parti dissous Pastef, coordonnateur du Nemeeku Tour et membre du cabinet d’Ousmane Sonko, Fadilou Keïta avait été interpellé en début décembre 2022 par la Sûreté urbaine (Su) avant d’être inculpé pour diffusion de fausses nouvelles et incitation à la haine entre autres. Auteur d’un texte publié sur Facebook, Fadilou Keïta évoquait le l’affaire des disparitions de l’adjudant Didier Badji et du sergent Fulbert Sambou.

Fils de l’ancienne présidente de l’Office national de lutte contre la corruption (Ofnac), Nafy Ngom Keita, Fadilou Keïta est reproché d’avoir accusé sans preuve à travers une publication sur sa page Facebook, l’Etat du Sénégal dans la disparition du gendarme Didier Badji et son ami, Sergent Fulbert Sambou dont le corps sans vie a été repêché près des falaises du Cap manuel.
Le dossier de fadilou est corsé depuis le 15 septembre 2023, après un face à face avec le doyen des juges. Il est « encore » placé sous mandat de dépôt « suite à un réquisitoire supplétif du Parquet en date du 5 Juin reçu le 6 septembre dernier ». Il est désormais poursuivi pour des faits de nature criminelle, selon avocat Me Koureyssi Ba.