Eliminatoires CAN 2025: Les joueurs maliens menacent de boycotter les 2 premières journées

0 160
En difficulté dans les qualifications de la Coupe du Monde 2026, où elle est classée 4ème avec seulement 5 points, l’équipe nationale du Mali traverse une période de turbulence. Cette situation préoccupante a poussé les joueurs à prendre une décision radicale afin de redresser la barre. Dans un communiqué publié, ce vendredi, ils ont lancé un avertissement sévère aux dirigeants du football malien ainsi qu’au Ministre des Sports.

 

Les joueurs maliens ont exprimé leur mécontentement face à la gestion actuelle de l’équipe nationale et ont menacé de boycotter les deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2025 prévues en septembre. Cette menace de boycott est décrite comme une décision prise à contrecœur, mais jugée nécessaire pour espérer un changement significatif.
 « Nous reconnaissons les efforts de l’État pour améliorer nos infrastructures, mais les résultats stagnent aussi à cause de la mauvaise gestion de nos dirigeants. Nous appelons les cadres de la fédération à prendre urgemment leurs responsabilités. Nous, les joueurs, sommes déterminés à représenter fièrement notre pays, mais nous avons besoin du soutien et de la vision éclairée de dirigeants résolus à hisser haut le Mali sur la scène internationale. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous prenons nos responsabilités. Si la situation reste inchangée, nous nous réservons le droit de ne pas honorer la sélection et de ne pas participer aux prochains matchs de qualification. Par amour pour le Mali et pour notre pays, nous prenons cette décision délicate, mais nécessaire pour les prochaines générations. Cela doit cesser », ont déclaré les joueurs internationaux maliens dans leur communiqué.

Cette déclaration met en lumière les tensions croissantes entre les joueurs et les instances dirigeantes du football malien. Les Aigles du Mali, actuellement en crise de résultats, se trouvent dans une situation critique qui risque de s’aggraver davantage si les menaces de boycott se concrétisent. La réaction des dirigeants du football malien et du Ministère des Sports sera cruciale dans les prochains jours pour tenter de désamorcer cette crise et trouver une solution qui permettra à l’équipe de se concentrer sur ses objectifs sportifs. Pour rappel, les matchs du premier et deuxième tours auront lieu du 2 au 10 septembre 2024, suivis du troisième et quatrième tour du 7 au 15 septembre.