Echec de l’élection du Comité exécutif de la Féguifoot: La Guinée risque de rater la CAN 2023

0 44

L’élection des membres du comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football, convoquée par le Comité de Normalisation le 26 novembre n’a pas eu lieu faute de quorum. Cette élection a donc été reportée à une date ultérieure.

 

L’émissaire de la FIFA invite les acteurs du football guinéen à mettre de côté leurs mésententes et faire des compromis pour le bonheur des amoureux du football.  « Mettons de côtés les égos, pensons au football guinéen, pensons aux journalistes qui vivent de ça. Faisons des compromis et avançons de l’avant », a déclaré Gelson Fernandes.

D’après l’envoyé spécial de la FIFA, c’est à la Guinée de gérer ce problème. « La Guinée est maîtresse de son destin. Nous, nous allons donner notre position. La Guinée choisit dans quelle fédération où elle veut être. La balle est dans le camp de la Guinée. Si elle veut avancer nous allons l’aider, mais la balle n’est ni dans le camp de la CAF ni dans celui de la FIFA », a-t-il laissé entendre.

Faisant allusion à la non-tenue de l’élection des membres du Comité exécutif, Gelson Fernandes a reconnu que c’est une situation grave et dit regretter les conséquences que cela pourrait avoir sur le Syli à l’approche de la CAN qui se déroulera en janvier-février 2024 en Côte d’Ivoire.

Il a, enfin, invité les acteurs du football guinéen à mettre de côté leur égo pour permettre aux Guinéens de continuer à vivre pleinement leur passion.

La fin du mandat de l’actuel Comité de normalisation est fixée au 30 novembre 2023. Le football guinéen est dans l’expectative.