Drame à Ziguinchor: Confondu à voleur, Zakaria Sagna lynché à mort

0 281

Un tragique évènement s’est produit à Ziguinchor, dans le sud du Sénégal, où un jeune homme du quartier Castors a succombé à ses blessures lundi soir après avoir été agressé par un groupe de jeunes. L’incident, survenu samedi dernier vers 18 heures près d’un arrêt Jakarta, a été rapporté par l’Agence de Presse Sénégalaise (APS), qui a recueilli les témoignages de la famille de la victime.

 

 

La victime qui répondait au nom de Zakaria Sagna, est âgée de 43 ans et est originaire du village de Toubacouta, proche de Ziguinchor. Son oncle Ibrahima Sané a fait le récit du drame « mon neveu Zakaria Sagna a été sauvagement battu le samedi soir par un groupe de jeunes », a-t-il confié, les larmes aux yeux. Selon lui, « l’altercation a débuté lorsque M. Sagna, tentant de vendre des troncs de bois, a été interpellé par une agente des eaux et forêts, déclenchant des actes de violence ».

L’oncle de la victime a également partagé son indignation et sa tristesse: « Ils l’ont tué en croyant avoir affaire à un voleur », soulignant que Zakaria était en tricycle au moment des faits. Ibrahima Sané a fait un témoignage émouvant sur son neveu: « C’est moi qui l’ai élevé. C’était un garçon calme, qui n’a jamais manqué de respect à personne… Il n’a jamais eu de problème avec qui que ce soit. Zakaria se battait jour et nuit pour subvenir aux besoins de sa famille ».

Comme l’irréparable s’est déjà produit, la famille du défunt demande à ce que justice soit faite. « Personne n’a le droit de se faire justice soi-même… Cet agent des eaux et forêts a fait tuer notre fils. Elle est allée trop loin. Nous demandons justice », a insisté Ibrahima Sané, exprimant la douleur et le désir de réparation de sa famille.

La mort de Zakaria Sagna a provoqué une onde de choc à Ziguinchor, entraînant des manifestations de colère de la part des jeunes du quartier et un rassemblement de soutien autour de la famille éplorée. Pour la suite, une enquête est ouverte par la police locale afin de clarifier les circonstances de cette agression mortelle.